Le madras

Le madras résonne en moi comme la madelaine en Proust. J’avoue être un peu agacée quand on le voit comme l’imprimé de la gaieté, du soleil et de la compagnie créole, car il évoque bien plus que ça pour moi. Il réveille mon attachement à une famille, à une culture, à une terre…

Quand on se retrouve entre antillais (et amoureux des antilles) et que pawol koumencé tombé, moun ka palé bien fô, an lo blaguè ka fé ri l’assemblé, gwoka, compa, zouk ka joué, l’odè a acras, pwa rouj, viand’ roussi ka monté, moun ka dansé, ka ri, ka pren plézi ensemble*… Je me dis que je suis fière de mes racines et de ce beau madras que je porte sur moi et en moi.


*et qu’on commence à discuter avec beaucoup d’animation, qu’on met du gwoka, du compas ou du zouk, qu’on hume  l’odeur des accras, des haricots rouges et de la viande, qu’on danse, qu’on rit, tellement on est heureux d’être ensemble et de se retrouver…

Publicités

7 commentaires sur “Le madras”

  1. Tu as de quoi en être fière! Ca me rappelle ma grand-mère qui adorait ce tissu et me faisait des robes assorties au siennes, j’étais sa miniature lorsque j’étais petite.
    ca te va très bien en tout cas!

  2. Mi an bèl famn mi!!! Cà te va trop bien!!!

  3. Coucou miss Dolly !
    Je t’avais acheté des vêtements pendant une foire aux vêtements entre rondes, quelle surprise de te découvrir un blog !

    Ta mode est fabuleuse, fraîche, classe, enfin quelque chose qui me parle vraiment… et plus que tout tu la portes furieusement bien… tu es si belle, ma belle !

    Tes posts-anecdotes changent aussi des blogs habituels centrés sur la mode (merci pour les quelques mots créoles, ça donne envie de l’apprendre !). J’espère que tu continueras ce blog longtemps, tu as une fan de plus !

    • Merci beaucoup Lys! Je garde un très bon souvenir de ce premier vide-dressing organisé par Modeuses rondes. Depuis, j’en ai pas fait. Je vais essayer d’en organiser un perso fin juillet ou mi-septembre. Es-tu la fille au look un peu bohème qui m’avait pris quelques pantalons et tuniques? Si oui, je me souviens très bien de toi. Bisoo!

  4. ou pé di sa la fanmi!!! merci de défendre ainsi les couleurs antillaises dans le froid métropolitain (ou plutot la chaleur estivale en ce moment)… bravo pr ton style, g prends plaisir à lire.

    Enfin bref, kimbé rèd, pa moli, et vive Gwada!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s